Zidane, grande première pour un second

le
0
Zidane, grande première pour un second
Zidane, grande première pour un second

Dimanche soir, face au Bétis Séville (21 heures), Zinedine Zidane s'apprête à officialiser ses débuts sur un banc de touche dans le Championnat espagnol. En retrait de Carlo Ancelotti, ce nouvel adjoint pas comme les autres vogue vers l'inconnu. Enfin, pas tant que ça. En Espagne, personne ne doute des capacités de ZZ à s'imposer au plus haut niveau dans son nouveau rôle.

« Aux entraînements, ça a toujours été l'un des plus appliqués, se rappelle Francisco Pavón, ancien coéquipier de Zidane (de 2001 à 2006). Lorsqu'il avait une idée à soumettre, il allait voir le coach puis ensuite ses coéquipiers. Nous, ses partenaires, on voyait qu'il aspirait à devenir un jour entraîneur. » Il n'y a donc pas de surprise à le voir sur le banc de touche. Et encore moins sur celui du Real Madrid.

Car Zinedine Zidane est le favori de Florentino Pérez. Proche du président madrilène, le Français, qui partage cette fonction d'adjoint avec Paul Clement (ex-PSG), offre plusieurs avantages. « Avec Zidane comme ambassadeur, il n'y a pas une meilleure image pour le Real », analyse Francisco Pavón.

« S'il doit élever la voix, nul doute que tout le monde se mettra à l'écouter, complète Rafael Martín Vázquez, homérique membre de la Quinta del Buitre des années 1980, génération dorée du Real qui avait pour chef de file Emilio Butragueño. Il aura toujours plus d'influence que n'importe quel autre entraîneur adjoint. »

Plus qu'un symbole, Zidane sur le banc, c'est aussi la garantie de la pérennité du sentiment « madridista ». Un sentiment mis à rude épreuve par José Mourinho. Après cinq années à porter la couleur merengue, Zizou n'a jamais quitté l'organigramme du Real Madrid. « Il a été simple dirigeant puis a conseillé le centre de formation du Real. Il a été directeur sportif et aujourd'hui, fort logiquement, il est l'adjoint d'Ancelotti », rappelle Pavón. Une croissance ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant