ZEP : Peillon veut moins d'heures pour les profs

le
0
Le ministre de l'Éducation prévoit de réduire le temps de travail des enseignants affectés en zone d'éducation prioritaire.

Vincent Peillon entend réduire le temps de travail des professeurs affectés en zones d'éducation prioritaire. «Ce que font ces enseignants pour la nation est considérable, or il n'y a pas une heure de décharge! Il y a une prime de 100 euros», a déploré mercredi le ministre de l'Éducation, lors d'une audition à l'Assemblée nationale sur le projet de la loi de finances pour 2014. C'est en janvier 2014 qu'il précisera ses orientations pour réformer l'éducation prioritaire après des assises programmées en novembre. Des mesures seront mises en œuvre à partir de septembre 2014. Il promet de donner les moyens pour assurer «la pérennité» des équipes dans les établissements.

L'allégement du «temps de service» des enseignants, qui cumule à dix-huit heures hebdomadaires d'enseignement pour le titulaire d'un Capes, est une vieille revendi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant