Zèle sécuritaire au Caire avant la visite du pape

le
0
Un dispositif de sécurité hors normes a été prévu pour la venue du pape François au Caire les 27 et 28 avril 2017.
Un dispositif de sécurité hors normes a été prévu pour la venue du pape François au Caire les 27 et 28 avril 2017.

À Zamalek, l'île bourgeoise sur le Nil où devrait dormir le souverain pontife, les habitants n'en reviennent pas. Le photographe et chercheur Timothy E. Kaldas s'amuse du « miracle réalisé avant même son arrivée » à savoir « la suppression des embouteillages et des voitures garées en double file ».

Connue pour ses bouchons monstres et ses trottoirs rarement propres, la capitale égyptienne ne s'est pas seulement vidée pour accueillir le pape. Ses forces de sécurité ont aussi prévu un dispositif hors norme à la hauteur du symbole que représente sa venue, 17 ans après la visite de Jean-Paul II. Le journal El Balad (« Le Pays » en arabe) rapporte que le ministère de l'Intérieur a mis en place tout un plan pour sécuriser chaque déplacement à partir de l'arrivée de François à 14 heures ce vendredi 28 avril. Des forces spéciales ainsi que des membres de la sécurité centrale vont escorter le convoi papal entre l'aéroport, le palais présidentiel, où il sera accueilli par le président égyptien, et le centre de conférences, où il doit prononcer un discours avec le grand imam d'Al Azhar vendredi après-midi. En outre, des check-points seront installés sur les axes traversés par le pape François.

Le site d'information Mouwatan (« le citoyen » en arabe) précise que « des moukhabarat », agents des services de renseignements égyptiens, participeront à la garde rapprochée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant