Zeid (Onu) redoute l'attaque du port yéménite d'Hodeida

le
0
    GENEVE, 1er mai (Reuters) - Les Nations unies continuent de 
recevoir des informations laissant entrevoir une attaque du port 
yéménite d'Hodeida et redoutent les conséquences d'une telle 
opération pour les organisations humanitaires et la population, 
a déclaré lundi le Haut Commissaire aux droits de l'homme de 
l'Onu, Zeid Ra'ad Al Hussein. 
    La coalition conduite par l'Arabie saoudite prépare depuis 
plusieurs semaines une opération contre cette ville portuaire 
tenue par les miliciens houthis et par laquelle transite une 
grande partie de l'aide humanitaire à destination de la 
population yéménite. 
    "Les Nations unies redoutent les répercussions humanitaires 
d'une telle attaque, notamment l'aggravation de la crise 
humanitaire, sans compter les pertes civiles qu'impliquerait une 
attaque menée à grande échelle cintre le port, a déclaré Zeid 
Ra'ad Al Hussein. 
    Le gouvernement yéménite en exil, reconnu par la communauté 
international et appuyé par la coalition conduite par l'Arabie 
saoudite, accuse les rebelles houthis d'utiliser le port 
d'Hodeida pour importer des armes et du matériel militaire avec 
le soutien de l'Iran. 
 
 (Tom Miles, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant