Zara dopé par son expansion en Asie

le
0
Le numéro un mondial de la mode compte plus de 5000 boutiques sur la planète et ouvre en Chine à tour de bras.

Après avoir bien résisté à la crise l'année précédente, le groupe Inditex a repris son expansion internationale à marche forcée l'an passé. Le propriétaire de huit enseignes d'habillement (Zara, Bershka ou Pull & Bear) a ouvert 437 magasins en un an, dont plus d'un tiers en Asie. Le continent où il est arrivé relativement récemment lui apporte déjà 15% de son chiffre d'affaires total, et cela devrait croître de trois points par an à l'avenir.

Ce rouleau compresseur de la mode a dégagé sur son exercice annuel (clos fin janvier) des profits en hausse de 32% (bénéfice net de 1,73 milliard d'euros), sur un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros (+13%). Il confirme sa place de numéro un mondial, devant H&M et Gap.

Le cap mis sur l'Asie a contribué à cette performance. En Chine, le groupe a ouvert 75 magasins en un an. Pas uniquement dans les métropoles comme Shanghaï ou ­Pékin, mais dans une trentaine de villes. Cette année, il prévoit d'y i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant