Zapping backstage à New York : Donna Karan, Hervé Léger, Lacoste...

le
0
Donna Kara à la Fashion Week de NY ParisModes TV
Donna Kara à la Fashion Week de NY ParisModes TV

(Relaxnews) - Démarrage en force de la Fashion Week de New York. Dans les coulisses des défilés, les créateurs commentent leurs collections, en exclusivité pour Paris Modes et Relaxnews. Extraits choisis.

Hervé Léger (Max Azria)

"L'amour de ce que l'on fait nous aide à avancer un peu plus tous les jours. Nous aimons ce que nous faisons, nous le faisons avec passion. Et la passion, plus la passion, plus la passion égalent... ce que vous voyez sur les runway (rires)."

DKNY (Donna Karan)

"(Ma collection est) une palette ouverte. Comme la personnalité de quelqu'un: qui êtes-vous ? (rires) Nous avons essayé de lui donner l'individualisation qui nous représente le mieux, pour disposer de la meilleure palette -- de couleurs, noir, blanc, jour, nuit, sportive, sexy, travail, détente, jeans -- et on a compilé tout cela."

Lacoste (Felipe Oliveira Baptista)

"J'étais obsédé par cette idée de légèreté. Les modèles ont quelque chose de très "effortless", très fluide et très sensuel à la fois."

"Les polos fêtent leurs 80 ans. L'idée de les recomposer, de les réinventer, de les reconstruire est un exercice très excitant. Ce n'est pas un exercice de style, c'est un exercice de design."

"L'idée, c'était de traiter des pastels un peu grisés, avec certains mélanges un peu "offbeat", des codes couleurs moins sportswear. Je pense que ça donne aussi un nouveau langage pour Lacoste."

"Dans cette ligne, c'est surtout la structure qui parle, on retrouve presque des squelettes transparents en mouvement."

Opening Ceremony

"Nous avons essayé de donner un ton festif à tout, nous voulons nous amuser avec tous nos invités, tous nos fans, et tous ceux qui ont vraiment soutenu Opening Ceremony. Le défilé est ... comme une ode à New York."

Prabal Gurung

"La collection ne porte pas sur une période donnée mais plutôt sur la femme et l'idée de célébrer et de préserver l'élégance de la femme, ce qui m'a toujours à la fois intrigué et inspiré. J'aimerais rendre cette idée plus abstraite et moderne, l'idée d'une femme idéalisée, colorée, audacieuse, sensuelle avec une pointe de danger."

Thakoon

"Pour moi la mode n'est qu'une question de sentiments, quelque chose qui permet de se raconter une histoire, qui devient une histoire personnelle, un voyage personnel. C'est la partie du design que j'adore. Pour cette collection, c'était comme l'étude de qui sont l'homme et la femme d'aujourd'hui, et ce qu'est le luxe d'aujourd'hui".

"Cette saison est assurément plus fluide, il y a beaucoup d'aisance dans la silhouette, je pense que même construite, elle reste construite de façon minimale."

Band of Outsiders

"La collection est peut-être un peu plus simple à première vue, ou les images sont peut-être un peu plus chaleureuses, mais elle est aussi truffée de références de mode, j'espère donc qu'avec cette combinaison de différentes approches on arrive à quelque chose de nouveau."

"Je veux créer les vêtements pour ceux qui veulent les porter tous les jours et je veux aussi créer des vêtements pour que chacun puisse se sentir unique. J'ai travaillé pour être plus accessible, mais aussi recherché et intéressant."

Altuzarra

"J'étais intéressé par l'idée de faire quelque chose de masculin, mais d'une manière complètement nouvelle et moderne. Cette idée de patchworking, de choses légères, de mix entre le masculin et le féminin fait toujours partie de l'univers Altuzarra. Dans les laçages et dans les franges, il y avait un peu cette idée de légèreté déshabillée.

"Altuzarra, c'est une question d'attitude, c'est le tombé d'une jupe, c'est la manière de déboutonner une chemise."

Diane von Fürstenberg

"Le monde dans lequel on vit est tellement préoccupant et tellement gris avec tellement d'atrocités, que je voulais créer une oasis de paix, d'harmonie, de beauté, de couleurs et de sérénité, de manière à ce que les femmes réussissent à se construire une oasis dans leur propre vie. L'oasis, c'est surtout le sunset, l'évasion, l'espoir."

"Il y a beaucoup de petites tailles, évasées, très suave et loose. Beaucoup de légèreté. Les chaussures sont lourdes. L'idée c'était d'avoir des chaussures qui vous gardent sur terre. Les sacs sont beaux, très détaillés. Pour moi un sac c'est une maison loin de chez soi. Donc un sac c'est un ami, on doit pouvoir dormir dessus dans un avion... Donc même s'ils sont grands, ils sont toujours mous."

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant