Yves Jégo nommé président par intérim de l'UDI

le
0

PARIS (Reuters) - L'UDI a annoncé la nomination d'Yves Jégo à la présidence par intérim du mouvement centriste après le retrait de la vie politique de son président Jean-Louis Borloo dont le remplaçant sera officiellement désigné cet automne.

Les militants de l'UDI seront réunis en congrès à la mi-octobre pour élire un nouveau président et déterminer "la ligne politique du mouvement pour les trois prochaines années", annonce un communiqué de l'Union des démocrates et indépendants (UDI) publié mardi soir à l'issue d'une réunion de son comité exécutif.

Dans l'intervalle, le comité exécutif annonce confier la présidence par intérim du mouvement à son délégué général et député de Seine-et-Marne Yves Jégo. Celui-ci assurait déjà la coordination du mouvement depuis l'hospitalisation de Jean-Louis Borloo.

Le député du Nord et ancien maire de Valenciennes a annoncé dimanche mettre fin à ses fonctions et mandats politiques, estimant ne pas avoir l'énergie nécessaire pour assumer ses responsabilités à la tête de la formation centriste alors qu'il se remet d'une pneumonie aiguë.

Jean-Louis Borloo, 63 ans, s'était spectaculairement réconcilié en novembre dernier avec le dirigeant du MoDem François Bayrou, le "troisième homme" de la présidentielle de 2007, qui avait voté pour François Hollande en 2012. Les deux hommes ont forgé l'Alternative, une alliance qui nourrit de grandes ambitions pour les élections européennes à venir.

(Danielle Rouquié avec Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant