Yves Jégo : "La France se cherche ce leader qui la conduira au sursaut"

le
0
Yves Jégo consacre un livre à la campagne de France, la tentative presque désespérée de Napoléon pour repousser l'invasion du pays par la coalition des troupes russes, prussiennes, britanniques, autrichiennes et de certains États allemands.
Yves Jégo consacre un livre à la campagne de France, la tentative presque désespérée de Napoléon pour repousser l'invasion du pays par la coalition des troupes russes, prussiennes, britanniques, autrichiennes et de certains États allemands.

La France fut grande et Yves Jego, député-maire UDI de Montereau, en a sans doute la nostalgie. Dans La campagne de France, 1814, l'impossible victoire (éditions Tallandier, à paraître le 21 novembre), il revient sur la dernière page de l'épopée napoléonienne, celle qui voit l'empereur défendre les frontières de la France avant de capituler.

Le Point : Dans ce livre, vous avez l'air d'admirer davantage ce Napoléon dans la défaite que dans la victoire. Pour un homme politique, c'est peu rassurant...

Yves Jégo : Il est vrai qu'en politique comme dans la guerre il est des victoires dont on ne fait rien et des défaites sublimes. La campagne de France fait indubitablement partie de cette deuxième catégorie. Le génie militaire et la force de celui qui avait rechaussé pour l'occasion les bottes de Bonaparte font incontestablement de cet épisode un moment glorieux de notre histoire.

À quel moment, selon vous, Napoléon se sait-il perdu ?

Difficile à dire. Sans doute depuis le début, tant la disproportion entre les forces alliées qui rassemblaient plus d'un million d'hommes et les armées napoléoniennes était forte. Mais, à mon sens, la prise de conscience réelle a eu lieu au moment où Paris a capitulé, ce qui fut un événement historique inédit dans l'histoire de notre pays. Paris occupée par les alliés, c'est un événement majeur que l'histoire a occulté.

Il est trahi, battu, et pourtant, nombre de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant