Yves Cochet : «Nicolas Hulot serait un bon candidat pour 2012»

le
0
INTERVIEW - Cofondateur des Verts en 1984, le député de Paris confie au Figaro être prêt à se ranger derrière une candidature de l'animateur d'«Ushuaïa» pour 2012. Mais «il doit se décider vite».

Samedi après-midi à 17 heures, les Verts n'existeront plus. Au moment où le parti écologiste s'apprête à fusionner avec Europe Ecologie au sein d'une entité dont le nom n'a pas encore été dévoilé, le cofondateur des Verts avoue être prêt à renoncer à une candidature personnelle aux primaires de ce nouveau parti pour se ranger derrière Nicolas Hulot.

LE FIGARO - Vous plaidiez depuis des années pour une «dissolution-refondation» des Verts. Le congrès de Lyon répond-il à vos attentes ?

Yves COCHET - On y est presque ! Ce qui s'est passé avec Europe Écologie depuis deux ans est une véritable dynamique. Nous avons eu des succès électoraux, nous avons plus de militants et, surtout, plus d'enthousiasme. Mais, après Lyon, il restera encore deux étapes. D'abord, en avril ou mai, un congrès de désignation pour le renouvellement de la direction. Puis, après 2012, un nouveau congrès d'ajustement.

Cette succession de congrès ne risque-t-elle pas d'affaibl...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant