Yves Bertrand veut «réintégrer le FN» à la droite

le
0
L'ancien patron de RG pense que Marine Le Pen est «une femme respectable». Il appelle à des accords électoraux entre la droite et le FN.

Le coup avait visiblement été préparé. Marine Le Pen, qui préside ce week-end les journées d'été du FN à Nice, avait prévenu toute la matinée les journalistes d'une surprise imminente. Elle est arrivée par internet, sur le site causeur.fr. L'ancien patron des Renseignements généraux, Yves Bertrand, estime dans un entretien avec la journaliste Elisabeth Levy que la droite doit «en finir avec la diabolisation» de Marine Le Pen et conclure des accords électoraux avec le FN pour éviter des triangulaires.

Yves Bertrand, patron des RG de 1992 à 2004, et dont les carnets manuscrits ont été saisis par la justice dans l'affaire Clearstream, déclare avoir «été chiraco-villepiniste». «Et je ne le renie pas», ajoute-t-il. «Marine Le Pen est quelqu'un de respectable et elle devrait pouvoir participer pleinement au débat politique. Elle est victime d'une diabolisation injuste et absurde à cause de son nom. Elle est née en 1968. Qu'a-t-elle à voir avec la Seconde gue

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant