Yvelines : une banale opération qui tourne mal

le
8
Une photo d'Elody publiée par Le Parisien-Aujourd'hui en France, dimanche 29 septembre.
Une photo d'Elody publiée par Le Parisien-Aujourd'hui en France, dimanche 29 septembre.

Comment une opération bénigne a-t-elle pu se transformer en drame ? La question hante aujourd'hui la famille d'Elody, une jeune fille de 17 ans décédée mercredi au Port-Marly (Yvelines) après une erreur médicale, rapporte Le Parisien-Aujourd'hui en France, dimanche. Il y a une semaine, la lycéenne originaire de Sartrouville se plaint de maux de ventre. Son médecin traitant soupçonne une péritonite, lui prescrit une échographie et l'oriente vers l'hôpital de Saint-Germain-en-Laye. Mardi matin, les analyses confirment une péritonite et un chirurgien décide de l'opérer. Mais, par deux fois, il perce l'aorte de la jeune fille.

"Quand j'ai vu que je n'avais pas de nouvelles de ma fille, j'ai téléphoné. Une infirmière m'a dit qu'elle était toujours en bloc opératoire. J'ai commencé à paniquer. Pour une appendicite, on ne reste pas de 11 h 30 à 14 h 30 en bloc. Ce médecin m'a rappelée en me disant qu'elle avait fait une hémorragie sans me dire qu'il lui avait fait deux trous dans l'aorte. Il était très rassurant", raconte la mère d'Elody à RTL. Un arrêt cardiaque

Malheureusement, Elody est victime de graves complications et est transférée vers le centre chirurgical de l'Europe, au Port-Marly. Sur le trajet, elle fait un arrêt cardiaque, selon Le Parisien-Aujourd'hui en France, qui s'appuie sur les premiers éléments de l'enquête. Les médecins parviennent à la réanimer, mais son état se dégrade. Elle meurt mercredi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le dimanche 13 oct 2013 à 10:23

    Avant d'accuser, il faut enquêter. Une opération n'est jamais banale et un chirurgien n'est pas infaillible. L'important est de tirer des enseignements de cet échec. Le reste, c'est du vent et... de l'argent.

  • duine le vendredi 4 oct 2013 à 17:24

    c'est une honte...

  • duine le vendredi 4 oct 2013 à 17:24

    Chers défenseurs du corps médical:pensez vous que les parents de cette fille qui avait toute la vie devant elle soient là à se triturer l'esprit avec les vies sauvées...franchement, le chirurgien a percé 2 fois l'aorte.J'aimerais vous y voir Messieurs les biens pensants si c'était votre enfant...

  • bearnhar le mercredi 2 oct 2013 à 15:36

    Rockfund : excellente remarque, photo d'une mineure à souligner.Depuis quand on montre les mineurs à visage découvert ?Il n'y a pas d'operation banale, lors d'une anesthésie et quelles que soient les précautions, le coeur peut lacher à tout moment, à plus forte raison chez un fumeur.

  • Rockfund le mardi 1 oct 2013 à 01:18

    Pourquoi on montre la photo de cette pauvre fille quand on cache toujours soigneusement celui d'un braqueur récidiviste ?

  • M9223715 le lundi 30 sept 2013 à 08:58

    Moi j'ai beaucoup de respect pour les chirurgien s et le monde médical. C'est comme avec les avions bous ne voyez pas le nombre de personnes transportées. En médecine vous ne voyez pas le nombre de vies sauvees.les "baveurs" ne vous faitent pas operer.

  • p.pasqu5 le lundi 30 sept 2013 à 08:22

    la critique est facile, l'art difficile disaient les anciens

  • patr.fav le dimanche 29 sept 2013 à 16:00

    a virer ces incompétents avant qu'ils ne tuent plus de gens et une c'est de trop !!!!!!!!!