Yvan Colonna saisit la justice européenne

le
0
Condamné à perpétuité pour l'assassinat du préfet Érignac, le berger de Cargèse estime qu'il y a eu atteinte au procès équitable. » Il y a 15 ans, le préfet Érignac était assassiné à Ajaccio

L'assassinat du préfet Érignac a donné lieu à cinq longs procès devant les assises de Paris composées exclusivement de magistrats. Le premier, en 2003, s'est achevé sur la condamnation des complices d'Yvan Colonna, interpellé le 4 juillet juste avant que la défense des nombreux accusés ne plaide. Le second, en 2006, a vu l'acquittement en appel de deux enseignants bastiais, présentés par l'accusation comme les commanditaires «intellectuels» du crime: les errements de l'enquête - intolérables dans un dossier de cette portée - ont permis à leurs avocats de dynamiter les charges.

Le berger de Cargèse a été condamné le 13 décembre 2007 à la réclusion criminelle à perpétuité. Rejugé en appel en 2009, il entend prononcée à son encontre la même peine assortie d'une péri...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant