Yvan Colonna demande la cassation de sa condamnation

le
0

PARIS (Reuters) - L'avocat du nationaliste corse Yvan Colonna a demandé jeudi la cassation de sa condamnation à perpétuité pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998, pour lequel il a déjà été jugé trois fois.

La plus haute juridiction française statuera le 11 juillet. Le parquet général requiert le rejet de cette demande. S'il est suivi, cela refermerait ce dossier qui a donné déjà lieu, au total, à cinq procès d'assises depuis 2003.

Yvan Colonna, éleveur de chèvres dans le village de Cargèse au moment des faits, clame son innocence depuis son arrestation en 2003 après quatre ans de fuite dans le maquis corse. Chacun de ses procès a cependant donné lieu à une condamnation à perpétuité. Il y a déjà eu une cassation après le deuxième.

Le 20 juin 2011, au troisième procès, c'est dans un arrêt motivé exceptionnellement par écrit que la cour d'assises spéciale de Paris, uniquement composée de magistrats professionnels, a désigné Yvan Colonna comme l'homme qui a tiré trois balles dans la tête du préfet le 6 février 1998 à Ajaccio.

Cinq autres membres du commando de tueurs avaient été condamnés en 2003 déjà à des peines allant jusqu'à la perpétuité. Certains ont aujourd'hui purgé leur peine et sont libres.

Thierry Lévêque, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant