Yum Brands cède une part de sa filiale chinoise avant scission

le
0
 (Actualisé avec des précisions, contexte) 
    2 septembre (Reuters) - Yum Brands  YUM.N  a annoncé 
vendredi que la société d'investissement chinoise Primavera 
Capital et un affilié du groupe chinois de commerce électronique 
Alibaba Group Holding  BABA.N  prendraient une participation 
dans sa filiale chinoise pour 460 millions de dollars (411,4 
millions d'euros) en prélude à sa scission. 
    Primavera et Ant Financial, qui gère le système de paiements 
mobiles Alipay d'Alibaba, auront une participation commune de 
4,3% à 5,9% dans Yum China, au gré du cours de l'action. 
    Le propriétaire des chaînes de restauration rapide KFC et 
Pizza Hut avait dit en octobre qu'il scindrait sa filiale 
chinoise, qui représente la moitié à peu près de ses ventes 
totales, sous la pression de Corvex Management, société de 
l'actionnaire activiste Keith Meister. 
    La scission doit intervenir le 31 octobre et la cotation de 
Yum China à Wall Street doit débuter le lendemain. 
    Primavera et Ant Financial recevront des droits de 
souscription sur 4% supplémentaires du capital de Yum China 
moyennant deux investissements qui seront valorisés 12 et 15 
milliards de dollars respectivement.  
    Fred Hu, fondateur de Primavera et ex-président de Goldman 
Sachs Greater China, deviendra président du conseil 
d'administration de Yum China.  
    Primavera et Ant Financial achèteront des titres à une 
décote de 8% sur le cours moyen de cotation de Yum China sur une 
période de 31 à 60 jours suivant leur attribution aux 
actionnaires de la filiale chinoise. 
    L'accord comporte une clause interdisant à Primavera et à 
Ant Financial de porter leur participation dans Yum China 
au-delà de 19,9%. 
    Yum Brands, qui reste leader en Chine, perd du terrain face 
à McDonald's  MCD.N  et à des concurrents locaux dans un 
contexte économique peu porteur. Les deux chaînes américaines 
tentent de mieux maîtriser la chaîne logistique à la suite d'un 
scandale alimentaire survenu en Chine. 
     
     
 
 
 (Anya George Tharakan et Sruthi Ramakrishnan à Bangalore, 
Juliette Rouillon et Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant