Yuan mondialisé : «il faudra des décennies»

le
0
INTERVIEW - La Bank of China, contrôlée par l'Etat chinois, permet désormais des transactions en yuan aux États-Unis. L'économiste Michel Aglietta revient sur les enjeux de l'internationalisation de la devise chinoise.

Pékin a fait un nouveau pas, mercredi, dans sa stratégie d'internationalisation progressive du yuan, sa monnaie. La Bank of China, contrôlée à 70% par l'État chinois, offre désormais à ses clients aux Etats-Unis la possibilité de faire des transactions en yuan. Les autorités chinoises montrent ainsi une fois de plus leur volonté de promouvoir l'usage de sa devise dans les grands places financières du monde.

L'an dernier déjà, elles avaient autorisé les premières émissions de titres d'État à Hong Kong. Pour Michel Aglietta, conseiller scientifique au CEPII et professeur d'économie à Paris X, les conditions sont loin d'être réunies pour que le yuan devienne pleinement convertible.

Lefigaro.fr : L'annonce de la Bank of China est-elle une réponse aux pressions étrangères ?

Michel Aglietta : Les pressions exercées sur Pékin, au sujet de sa politique de changes, sont majoritairement du fait des Américains, qui accusent les autorités chinoises d'être respons

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux