YouTube présente au salon E3 sa future offre de jeux vidéo en direct

le
0
YouTube présente au salon E3 sa future offre de jeux vidéo en direct
YouTube présente au salon E3 sa future offre de jeux vidéo en direct

YouTube a montré cette semaine au salon E3 où il veut aller dans le jeu video et particulièrement les jeux en direct, un domaine où son rival Twitch, filiale d'Amazon, court pour l'instant en tête."Avoir une destination où l'on peut trouver tous les contenus de jeux vidéo que l'on veut, c'est vraiment important", a affirmé à l'AFP le directeur des partenariats de jeux pour YouTube, Ryan Wyatt, en faisant une démonstration de l'offre de jeux en direct ou à la demande qui sera bientôt lancée par le groupe.Des milliards d'heures de vidéos liées à des jeux sont regardées chaque mois sur YouTube: démonstrations par des joueurs expérimentés, en passant par des commentaires satiriques ou des critiques de nouveaux titres par des bloggeurs.Le public potentiel de joueurs pour YouTube Gaming est énorme au vu des centaines de millions de gens qui font des recherches sur Google, maison mère de Youtube, en lien avec l'univers des jeux vidéo, assure M. Wyatt.YouTube Gaming va se lancer en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis dans les mois à venir, mettant en scène des vidéos à la demande, de même que la diffusion en direct de parties.Une application pour appareils mobiles sera également disponible.La plateforme de diffusion de jeux en direct Twitch, leader de ce nouveau marché, était également présente au E3.Le géant du commerce en ligne, l'américain Amazon, avait doublé Google l'an dernier en mettant près d'un milliard de dollars sur la table pour racheter Twitch.Twitch permet notamment aux e-spectateurs de discuter par messagerie avec les joueurs des parties qu'ils regardent en ligne et avec d'autres internautes, et vend des espaces publicitaires pour générer des revenus.Cette acquisition s'inscrit dans le cadre d'un boom de l'audience pour les parties de jeux vidéo en direct, des événements dits de "e-sport" qui attirent des foules d'internautes à la façon d'événements sportifs.Des millions de personnes regardent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant