Youssouf Hadji : "Nancy doit absolument jouer en Ligue 1 !"

le
0

Entre Youssouf Hadji et l'AS Nancy-Lorraine, l'amour dure plus de dix ans. Le troisième séjour de l'ancien international marocain dans son club formateur n'est en effet pas terminé, puisqu'il vient de s'engager pour deux années supplémentaires. Discussion avec un homme qui s'amuse bien en Meurthe-et-Moselle.

Tu viens de prolonger avec Nancy. L'histoire continue, et tu auras joué plus de dix saisons en cumulé avec l'ASNL. Raconte-nous comment s'est décidée cette prolongation. Je le savais, j'y pensais déjà et j'en avais parlé avec le président lors de la fin de saison. L'année dernière, tout s'est super bien passé, c'était vraiment la suite naturelle.
Tu es satisfait de votre dernière saison, même si vous avez raté la remontée de très peu ? Pour la remontée, on a manqué de régularité. C'est vrai que c'est frustrant vu l'équipe qu'on a, vu notre effectif. Quand on joue à Nancy, forcément, on joue la remontée. On joue dans un stade de Ligue 1, on a tout pour jouer en première division.
Justement, ça se passe comment quand on joue dans un club historique de première division qui n'arrive pas à retrouver l'élite ? Quand on joue à domicile, c'est clair qu'on a l'impression d'y être, et qu'on sent qu'on joue dans une grande équipe, mais on est vite rattrapés par la réalité. C'est pour ça que je pense que Nancy doit absolument jouer en Ligue 1 !
À titre personnel, tu as à nouveau été élu "chardon de l'année" la saison dernière (meilleur joueur de Nancy). Tu vas aussi dépasser les 300 matchs avec le maillot nancéien, ça te fait quoi ? C'est important ! Car l'objectif, c'est avant tout de rester efficace. Même au niveau du nombre de buts, je ne sais plus exactement à combien j'en suis, mais je suis troisième meilleur buteur de l'histoire du club, et on m'a dit que je n'étais qu'à deux ou trois buts de la deuxième place (derrière Platini et Rouyer, ndlr). C'est des objectifs personnels, que je me suis fixés, c'est des statistiques qui font plaisir. C'est bien de pouvoir marquer Nancy de cette façon.
Et la retraite, à 35 ans, tu commences à y penser ? Oui, je sais que la fin est proche, et je veux profiter un maximum du football. Je veux continuer à jouer le plus longtemps possible, même si ça signifie de jouer dans des divisions inférieures. Pour la suite, j'aimerais intégrer le staff d'une équipe. J'ai du mal à me voir faire autre chose, j'aurais du mal à me passer de l'ambiance du vestiaire. Je sais que j'aurai des…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant