You are the first, my Lass, my everything

le
0

Valbuena hué mais surmotivé, Diarra sublimé, un pénalty, un carton rouge, quinze minutes d'interruption à cause des supporters. Oui, l'Olympico a encore tenu toutes ses promesses. Entre bonnes et fausses notes.

Olympique de Marseille


Mandanda (5) : Il retire les mains sur Lacazette, mais il le touche avec le torse. Et du coup, il est le premier à concéder un but du Lyonnais cette saison. Dur.

Mendy (6) : Les centres, les courses en avant, le travail défensif, c'est oui. La coupe de cheveux, c'est toujours non.

Rekik (6) : A découpé Valbuena. A égalisé. Ça tombe bien, les paroles sont faciles à apprendre.


Nkoulou (6) : Pas de nouvelle, bonne nouvelle.

Manquillo (19,99€) : À acheter : "Le hors-jeu pour les Nuls ".

L'alignement Marseillais sur le poteau de Lacazette. Fabuleux. pic.twitter.com/voj1RDkeZw

— Charly M. (@SeriousCharly) 20 Septembre 2015

Diarra (8,5) : Malgré de jeunes coéquipiers surexcités, des supporters enragés et un arbitrage défavorable, Lass a a joué avec calme, maitrise et classe. Poke à Didier Deschamps et à Barry White.

Lucas Silva (5,5) : Propre mais encore un peu timide. Coeur pour cette passe en profondeur à Batshuayi. Remplacé par la Isla (81e) plutôt bonita.

Barrada (4) : Il tire le corner du but, mais il n'a jamais vraiment été dans le rythme. À tel point qu'on chantera désormais : "Alexandrie, Alexandra, j'ai plus d'appétit qu'un Barrada". Remplacé par Anguissa (69e) forcément, plus léger.

Cabella (3) : Feintes et passements de jambe inutiles = remplacement à la mi-temps. Et à dix contre onze, Nkoudou a montré qu'il avait également sa place dans cette équipe.

Alessandrini (2) : Il a voulu se mettre le Vélodrome dans la poche, il a découpé Valbuena sans ballon. Il l'a payé d'un rouge sans avertissement juste avant la mi-temps.

Batshuayi (4) : Le genre de mec qui préfère jouer les "deux contre…
























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant