Yoplait met le cap sur l'international 

le
0
L'américain General Mills a finalisé vendredi l'acquisition de la marque à la petite fleur, qu'il contrôlera avec le français Sodiaal, pour environ 1,2 milliard de dollars.

«Un jour historique pour General Mills.» C'est en français, avec un fort accent américain, que Ken Powell s'est adressé vendredi aux 311 salariés de l'usine du Mans de Yoplait. La production avait été partiellement interrompue pour la circonstance. Le PDG de General Mills a promis un «avenir encore plus radieux» pour la marque à la petite fleur. «C'est un très beau mariage», a-t-il confié au Figaro.

Le PDG de General Mills, qui ne compte plus ses séjours en France depuis le mois de novembre, date de la mise en vente de la participation de PAI dans Yoplait, était venu rassurer le personnel de l'un des trois sites de production. Si de nombreux salariés se réjouissent aujourd'hui d'avoir échappé à la «casse sociale» qu'aurait à leurs yeux entraînée l'arrivée de Lactalis, d'autres préfèrent attendre pour se prononcer. «Pour l'instant, ce sont de belles paroles, déclare Thierry Renaudin, délégué syndical CGT. Nous faisons désormais partie d'une multinati

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant