Yoplait appelle Nestlé à la rescousse

le
0
Le président du numéro deux mondial des yaourts voit dans le géant suisse un partenaire «idéal» pour poursuivre l'internationalisation de l'entreprise et réduire l'écart avec le leader Danone.

Nestlé pourrait bientôt sortir du bois. Quelques jours seulement après l'offre de rachat de Lactalis de 1,4 milliard d'euros sur Yoplait, le géant suisse pourrait décider de formaliser son intérêt pour le numéro deux mondial des yaourts derrière Danone.

C'est du moins le pari du président de Yoplait, alors que la bataille ne fait que commencer. Le fonds d'investissement PAI vient d'officialiser le processus de vente de sa participation dans Yoplait, qu'il détient à parité (50-50) avec la coopérative laitière Sodiaal.

Lucien Fa affiche clairement sa préférence pour Nestlé. Il s'agit pour lui du «candidat idéal», indique au Matin Dimanche le patron de Yoplait depuis 2002. Le suisse «a l'argent, les structures, les hommes. Il est partout et partage aussi le souci de produits bons pour la santé», ajoute Lucien Fa. Ce qui fait du groupe de Vevey un allié de taille pour «réduire l'écart avec Danone», précise cet ancien du groupe de Franck Riboud. Danone détien

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant