Yoplait américain, l'État veut intervenir

le
0
General Mills va racheter 51% du numéro deux mondial du yaourt pour 800 millions d'euros. La coopérative Sodiaal devient minoritaire. Le FSI envisage d'entrer au capital de Yoplait et veut «préserver les emplois».

Des pots de yaourt drapés de la bannière étoilée? Comme l'a révélé jeudi lefigaro.fr, Yoplait, deuxième producteur de yaourts au monde derrière Danone, s'apprête à rejoindre le groupe General Mills.

Le géant de l'agroalimentaire américain a signé un accord jeudi soir pour entrer en négociations exclusives en vue de s'emparer de la majorité du capital du français. Il va racheter au fonds PAI sa participation de 50% dans Yoplait et acquérir 1% supplémentaire auprès de la coopérative laitière Sodiaal. En parallèle, il sera propriétaire à parité avec la coopérative de la précieuse marque. La transaction valorise Yoplait à 1,6 milliard d'euros. PAI, qui avait laissé son partenaire choisir le repreneur, multiplie ainsi par 11 sa mise initiale: en 2002, il avait acquis sa participation pour 71 millions d'euros...

En accordant jeudi ses faveurs à General Mills, le conseil d'administration de Sodiaal a mis fin à plusieurs mois de suspense et à une compéti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant