Yitzhak Rabin, 20 ans après

le
3
Le 13 septembre 1993, une poignée de main historique a lieu entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat sous les auspices du président américain Bill Clinton. Deux ans plus tard, Arafat ne se rendra pas aux obèques du Premier ministre assassiné. 
Le 13 septembre 1993, une poignée de main historique a lieu entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat sous les auspices du président américain Bill Clinton. Deux ans plus tard, Arafat ne se rendra pas aux obèques du Premier ministre assassiné. 

Il y a vingt ans, le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin était assassiné. À travers des témoignages inédits, Yves Azéroual, auteur et réalisateur du poignant documentaire Yitzhak Rabin, le guerrier de la paix (diffusé le 4 novembre à 20 h 45 sur la chaîne Toute l'Histoire), revient sur la personnalité de celui qui, jusqu'à son dernier jour, s'est battu pour la paix.

La paix assassinée

Le 4 novembre 1995, les partis de gauche organisent un rassemblement pour la paix sur la place des Rois à Tel-Aviv. Devant plus de 300 000 participants, le Premier ministre, qui est parvenu à engager son pays dans le processus de paix, entonne la chanson « Shir LaShalom » (chanson pour la paix). À 21 h 30, alors qu'il descend de la tribune, le dirigeant tombe sous les balles d'un étudiant ultra-nationaliste, Yigal Amir, fermement opposé aux accords d'Oslo. Israël est en état de choc. À l'hôpital Ichilov de Tel-Aviv, les médecins rassurent l'entourage de Rabin sur son état de santé. « Il va s'en sortir ! » Plein d'espoir, l'un de ses plus proches conseillers, Ethan Haber, révèle dans le documentaire qu'il a envisagé un temps d'installer le gouvernement à l'hôpital. Le déménagement n'aura pas lieu, Rabin s'étant éteint dans la soirée sur la table d'opération, moins d'une heure après son arrivée aux urgences.

L'absence d'Arafat

Le 6 novembre, le Premier ministre d'Israël...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mardi 3 nov 2015 à 13:14

    M7097610 : Les terroristes du Hamas ont été au-delà des espérances d'Arafat. Hamas, Etat Islamique, Talibans : tous unis pour semer la terreur. Ce post recevra une roquette dans très peu de temps.

  • M7097610 le mardi 3 nov 2015 à 10:55

    les pires terro sont de l'intérieur

  • M7097610 le mardi 3 nov 2015 à 10:54

    le meurtrier a réussi au delà de toutes les esperances de netamiaou