Yémen-Une base militaire attaquée, huit soldats et six islamistes tués

le , mis à jour à 21:59
0
 (Nouveau bilan, ajoute revendication d'Al Qaïda) 
    ADEN, Yémen, 6 juillet (Reuters) - L'attaque d'une base 
militaire proche de l'aéroport international d'Aden, dans le sud 
du Yémen, par un commando islamiste a fait huit morts dans les 
rangs de l'armée et six chez les assaillants, rapporte 
l'état-major. 
    La base de Solaban a d'abord été la cible d'un double 
attentat suicide à la voiture piégée, puis une vingtaine 
d'islamistes y sont entrés et ont occupé plusieurs bâtiments. 
Ils ont été tués après quatre heures d'échanges de tirs. 
    Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a revendiqué 
l'attentat via la messagerie Telegram, rapporte le groupe SITE, 
qui surveille l'activité des mouvements djihadistes sur 
internet. Le mouvement dit avoir agi en représailles aux 
opérations des forces gouvernementales dans le sud du pays. 
    La branche yéménite de l'organisation djihadiste, considérée 
comme la plus active, a tiré parti du conflit entre le 
gouvernement soutenu par l'Arabie saoudite sunnite et les 
rebelles houthis appuyés par l'Iran chiite. 
    Des roquettes Katioucha tirées mardi soir par les rebelles 
houthis à Marib, dans le centre du pays, ont par ailleurs coûté 
la vie à sept enfants âgés de neuf à cinq ans, selon les 
autorités locales.  
    La guerre civile a fait 6.400 morts, dont une moitié de 
civils, d'après les Nations unies, et provoqué une grave crise 
humanitaire. 
     
 
 (Mohamed Ghobari et Mohammed Mukhashaf, Laura Martin pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant