Yémen-Un raid fait 45 morts dans un camp de réfugiés

le
0

(Actualisé avec nouveau bilan) DUBAI, 30 mars (Reuters) - Un raid aérien mené dans le nord du Yémen tenu par les miliciens chiites houthis a fait 45 morts et 65 blessés dans le camp de réfugiés de Mazrak, a déclaré lundi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). On ignore combien de civils figurent parmi les victimes, a ajouté un porte-parole, citant des membres de l'OIM sur place. Selon un autre membre du personnel humanitaire, le raid, qui visait un camion transportant des rebelles houthis à l'entrée du camp, a coûté la vie à neuf occupants du camp, à deux gardiens et à un nombre indéterminé de miliciens. Sur son site internet, le ministère de la Défense aux mains des Houthis fait état de 40 morts, dont plusieurs femmes et enfants, et de 250 blessés. A Ryad, où il est réfugié, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Ryad Yassine, a imputé l'explosion aux miliciens chiites. Une coalition formée à l'initiative de l'Arabie saoudite a entamé jeudi une campagne de bombardements aériens des miliciens chiites houthis qui tiennent Sanaa depuis septembre et menacent désormais Aden, la métropole du Sud, où sont retranchés les fidèles du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. (Mohammed Ghobari et Noah Browning, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant