Yémen-Quatorze civils tués à Taëz, selon des témoins

le
0

SANAA, 24 août (Reuters) - Quatorze civils, dont de nombreux enfants, ont été tués par des tirs de roquettes des rebelles houthis à Taëz, troisième ville du Yémen, où les combats s'intensifient, ont déclaré lundi des témoins. Une série de raids aériens de la coalition formée par l'Arabie saoudite a par ailleurs visé des bases militaires et des positions des miliciens chiites, toujours à Taëz, mais aucune victime n'a été signalée. Les forces fidèles au gouvernement en exil et les Houthis se disputent depuis avril cette ville du Sud-Ouest, considérée comme la capitale culturelle du Yémen. Des centaines de civils et de combattants y ont trouvé la mort. "La situation est désastreuse et les combats ont lieu sur plusieurs fronts. Tous les hôpitaux ont fermé sauf un et il y a une pénurie de médicaments. Deux roquettes se sont abattues sur le quartier de Deluxe, tuant 14 personnes, dont des femmes et des enfants. Taëz est en train d'être dévastée", a déploré un habitant nommé Abdelaziz Mohammed. (Mohammed Ghobari, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant