Yémen : nouvelle répression meurtrière à Sanaa

le
0
Au moins 22 manifestants qui réclamaient le départ du président Saleh ont été tués dans la capitale yéménite. Par ailleurs, dans le sud du pays, un gazoduc a été attaqué et un raid aérien a été mené contre al-Qaida.

 

• Manifestation réprimée à Sanaa

Au moins 22 manifestants ont été tués par balles et une centaine blessés samedi à Sanaa par les forces de sécurité qui dispersaient une manifestation réclamant le départ du président contesté Ali Abdallah Saleh.

Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles et fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau pour disperser les centaines de milliers de participants à une marche partie de la Place du Changement, épicentre de la contestation dans le centre de la capitale. En milieu d'après-midi, la foule s'est dispersée et des partisans du régime, des civils en armes, ont arrêté des dizaines de manifestants, a indiqué un membre du Comité d'organisation de la marche.

Malgré des mois de protestations populaires et des pressions internationales et régionales, Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 33 ans et accusé de corruption et de népotisme, refuse de partir. Il avait été blessé dans une attaque contre son palais

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant