Yémen-Nouveaux raids de la coalition saoudienne à Sanaa

le
0

SANAA, 6 septembre (Reuters) - La coalition formée par l'Arabie saoudite a de nouveau bombardé dimanche des positions des rebelles houthis et des bases militaires à Sanaa, deux jours après la mort de 60 de ses hommes dans le centre du Yémen. Les raids aériens visaient des unités des forces yéménites restées fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, qui s'est rallié aux Houthis, et l'université Al Imam, ancienne faculté de théologie proche des Frères musulmans située dans le nord de la capitale, où les miliciens chiites soutenus par l'Iran ont installé une base militaire. "Les explosions n'ont pas cessé depuis 01h15 (22h15 GMT)", a déclaré un habitant interrogé par Reuters. Samedi, les raids de la coalition avaient coûté la vie à 24 civils, selon des sources médicales. Dimanche, ce bilan atteignait 27 morts. Vendredi, 45 soldats émiratis, 10 saoudiens et cinq bahreïnis ont été tués dans l'attaque d'une base de la province de Marib où les forces fidèles au président Abd-Rabbou Mansour Hadi, soutenues par la coalition, massaient armes et effectifs en prévision d'une offensive en direction de Sanaa. Les Houthis tiennent la ville depuis un an. (Mohammed Ghobari, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant