Yémen-Les Saoudiens rejettent l'offre de paix des Houthis

le
0
    BERLIN, 28 septembre (Reuters) - La coalition d'Etats du 
Golfe conduite par l'Arabie saoudite n'acceptera pas l'offre de 
paix au Yémen présentée par les chiites Houthis si leurs milices 
ne sont pas démantelées, a indiqué un général saoudien 
porte-parole de la coalition. 
     S'exprimant devant la presse à Berlin, le général Ahmed al 
Asseri a toutefois insisté sur la nécessité d'une solution 
politique dans ce conflit qui a fait au moins 10.000 morts. 
    L'Arabie saoudite "n'acceptera pas une milice armée dans son 
arrière-cour", a-t-il affirmé en référence à la proposition 
faite il y a trois jours par les Houthis appuyés par l'Iran. 
    Un responsable houthi a proposé dimanche de cesser 
d'attaquer l'Arabie saoudite et d'accorder une amnistie aux 
combattants yéménites adverses si la coalition emmenée par Ryad 
cesse ses bombardements aériens et lève son blocus. 
    Plusieurs Etats du Golfe interviennent au Yémen depuis mars 
2015 après la prise de la capitale Sanaa par les milices chiites 
et l'exil forcé du président reconnu par la communauté 
internationale Abd-Rabbou Mansour Hadi. 
    Le gouvernement Hadi a fait savoir que le processus de paix 
ne pourrait s'engager qu'après le retrait des miliciens chiites 
des principales villes et le dépôt des armes comme le prévoit 
une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu. 
    Les Houthis affirment mener une révolution contre un 
gouvernement corrompu et ses soutiens arabes. 
    Interrogé sur la situation militaire actuelle, le général 
Asseri a précise que les forces loyalistes avançaient en 
direction de Sanaa, toujours tenue par les insurgés. 
    "Les choses se passent bien actuellement. Jour après jour, 
l'armée yéménite s'approche de la capitale. Nous ne nous 
attendons pas à un affrontement majeur parce qu'il n'y a pas 
beaucoup de forces (militaires) dans la capitale", a-t-il 
poursuivi. 
    Des partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, qui 
s'est rallié aux Houthis, sont positionnés dans les quartiers 
nord et est de la ville, a-t-il dit. 
     
 
 (Andrea Shalal; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant