Yémen-Les Houthis tirent sur des manifestants, un tué, huit blessés

le
0

SANAA, 12 mars (Reuters) - Des miliciens chiites houthis, qui contrôlent une bonne partie du Yémen, ont ouvert le feu sur des centaines de personnes qui manifestaient contre leur présence, jeudi, dans la ville d'Al Baïda dans le sud du pays, ont rapporté les autorités locales et des médecins en faisant état d'un mort et de huit blessés. Les Houthis, qui sont dirigés par un clan du Nord, sont devenus de facto ces derniers mois les maîtres du nord du Yémen, s'emparant de la capitale Sanaa en septembre et contraignant le président Abd Rabbou Mansour Hadi et son gouvernement à se démettre. La province d'Al Baïda, peuplée majoritairement de sunnites, et l'une des provinces dont les Houthis, soutenus par l'Iran chiite, ont pris le contrôle depuis septembre. Le président Hadi, porté à la tête du pays en 2011 à la faveur d'un transfert du pouvoir consécutif au soulèvement contre son prédécesseur Ali Abdoullah Saleh, a échappé à son assignation à résidence fin février à Sanaa et s'est installé à Aden, grand port du sud du pays, qui n'est pas contrôlé par les Houthis. (Mohammed Ghobari; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant