Yémen-Les Houthis forment un gouvernement

le
0
    DUBAI, 28 novembre (Reuters) - Les Houthis, qui occupent la 
capitale yéménite Sanaa et de vastes territoires dans le pays du 
sud de la péninsule arabique, ont annoncé lundi avoir formé un 
gouvernement, mettant en péril les efforts de paix déployés par 
les Nations unies. 
    La communauté internationale espérait que le mouvement 
chiite participe à la formation d'un gouvernement d'unité 
nationale comprenant des représentants du gouvernement en exil, 
soutenu par une coalition armée de pays arabes et que conduit 
l'Arabie saoudite. 
    Les Houthis avaient déclaré à la mi-novembre être disposés à 
cesser les combats et à entrer dans un gouvernement d'union 
nationale. 
    Soutenus par l'ancien président Ali Abdallah Saleh, les 
Houthis administraient jusque là leurs territoires via un 
"Conseil politique suprême" qui a annoncé lundi la formation du 
gouvernement. 
    "(...) Le gouvernement, formé dans le contexte difficile que 
traverse le pays, est chargé de remettre de l'ordre dans la 
situation interne et de réagir à l'agression saoudienne", a dit 
le Conseil politique suprême dans un communiqué diffusé par 
l'agence de presse Saba. 
    Un représentant du gouvernement en exil a jugé que cette 
décision témoignait d'un "mépris, non seulement à l'égard du 
peuple yéménite mais également de la communauté internationale". 
 
 (Noah Browning, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant