Yémen-Les Houthis accusent des pays du Golfe d'aider Al Qaïda

le
0

SANAA, 10 mars (Reuters) - Le chef des Houthis, la minorité chiite du Yémen qui contrôle depuis l'automne dernier la capitale Sanaa, a accusé mardi des Etats du Golfe de fournir des armes et de l'argent aux islamistes sunnites d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). "Est-ce que les Etats du Golfe ont une position juste et équitable envers le peuple yéménite ?", a demandé Abdel-Malek al Houthi dans un discours retransmis par la chaîne de télévision Al Maseerah, qui appartient à Ansarullah, aile politique du mouvement houthi. Il a accusé ces pays "d'envoyer de l'aide, de l'argent et des armes aux éléments takfiris (extrémistes sunnites) et de soutenir Al Qaïda dans les provinces du Sud". Abdel-Malek al Houthi a par ailleurs accusé le parti sunnite Islah, branche yéménite des Frères musulmans, de chercher "à recruter des takfiris à l'étranger". (Mohammed Ghobari à Sanaa et Ali Abdelaty au Caire; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant