Yémen-Les forces de Hadi repoussent des Houthis se dirigeant vers Aden

le
0

ADEN, Yémen, 23 mars (Reuters) - Des troupes fidèles au président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi ont repoussé tôt lundi plusieurs dizaines de miliciens chiites Houthis qui se dirigeaient vers la ville d'Aden dans le sud du pays, où le chef de l'Etat s'est installé après avoir dû quitter la capitale Sanaa aux mains des Houthis, a-t-on dit à Reuters de source proche des milices. Les Houthis, qui ont pris le contrôle dimanche de la ville de Taëz, située sur le grand axe entre Sanaa et Aden, avaient accepté de partager le pouvoir avec Hadi lorsqu'ils s'étaient rendus maîtres de la capitale en septembre. Depuis lors, le parlement a été dissous, le palais présidentiel est passé sous le contrôle des Houthis et Hadi a quitté la capitale. "Des combattants des comités populaires du Sud et des unités de l'armée ont déjoué lundi à l'aube une tentative d'infiltration dans Aden par des convois armés transportant des Houthis, dans le secteur d'Al Soubaïha, dans la province de Lahj", a déclaré un responsable local à Reuters. Plusieurs miliciens chiites ont été tués et trois véhicules de leurs convois ont été détruits, a-t-on déclaré de source proche des Comités populaires, fidèles à Hadi. (Mohammed Mukhashaf; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant