Yémen-Les forces alliées ont repris Bab-el-Mandeb

le
0

(Précisions) DUBAI, 1er octobre (Reuters) - L'armée yéménite et les forces de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite ont repris jeudi aux rebelles chiites houthis le contrôle de la rive orientale du détroit stratégique de Bab-el-Mandeb, qui relie la mer Rouge et le golfe d'Aden, ainsi que l'île de Mayyoune (Périm), a annoncé un porte-parole du gouvernement. Des habitants ont fait état de frappes aériennes et de bombardements par des navires de guerre en appui à une offensive terrestre dans le secteur, sans pouvoir confirmer la victoire des forces gouvernementales et de leurs alliés. "Dans le cadre d'une opération militaire de grande envergure lancée aujourd'hui, le gouvernement yéménite, la résistance et les forces de la coalition ont libéré le détroit de Bab-el-Mandeb et l'île de Mayyoune afin de préserver cette route maritime clé", a déclaré Radjeh Badi, joint par téléphone à Aden, le grand port du sud du Yémen. Les pétroliers à destination de l'Europe et des Etats-Unis empruntent le détroit de Bab-el-Mandeb. En 2013, plus de 3,4 millions de barils ont franchi chaque jour ce détroit large de 20 kilomètres. Un porte-parole des rebelles houthis a accusé sur Facebook la coalition arabe d'avoir provoqué un affrontement dans ce secteur et d'avoir entraîné ainsi une "escalade" du conflit "qui suscite l'inquiétude de la communauté internationale pour la sécurité de cette voie maritime". Dans l'ouest du Yémen, une frappe de la coalition a détruit le pont d'Akd Asfara, sur la route qui relie Sanaa et Hodeidah, coupant la capitale de ce port de la mer Rouge. Les combats au sol et les frappes menées par de la coalition arabe depuis la fin mars ont fait plus de 5.400 morts, selon les Nations unies. (Noah Browning et Mohammed Ghobari; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant