Yémen-Le gouvernement quitte les négociations de paix au Koweït

le
0
    DUBAÏ, 1er août (Reuters) - Les négociateurs du gouvernement 
yéménite ont quitté lundi les négociations de paix organisées au 
Koweït après le rejet d'une proposition présentée par les 
Nations unies par les miliciens Houthis visant à mettre fin à la 
guerre civile. 
    Le ministre yéménite des Affaires étrangères a toutefois 
précisé que le processus de paix n'était pas abandonné mais 
qu'une reprise du dialogue était conditionnée à une acceptation 
du plan onusien par les Houthis. 
    "Nous reviendrons à tout moment, même une heure après notre 
départ si l'autre camp accepte de signer le document présenté 
par l'émissaire (de l'Onu)", a dit Abdel-Malek al Mekhlafi. 
    L'émissaire Ismaïl Ould Cheikh Ahmed proposait que les 
rebelles chiites évacuent les trois principales villes qu'ils 
contrôlent dans le pays, y compris la capitale Sanaa. 
    Le plan prévoit, qu'après ce retrait, des négociations 
s'ouvriront pour constituer un gouvernement incluant les 
Houthis, ont précisé des délégués. 
 
 (Noah Browning et Mohammed Ghobari; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant