Yémen : le départ de Saleh se profile, la rue réclame des actes immédiats

le
0
Présenté par six pays du Golfe, un plan accepté par le parti au pouvoir prévoit notamment un départ du chef de l'État, Ali Abdallah Saleh après la formation d'un gouvernement d'union nationale.

Nouvelle ficelle du président Saleh ou début de la transition ? Le Congrès populaire général (CPG), parti au pouvoir au Yémen, a accepté le plan de sortie de crise présenté par les six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG). C'est ce qu'a annoncé samedi Soltane al-Barakani, secrétaire général adjoint du CPG et chef du bloc parlementaire de ce parti. Le plan prévoit un départ du président Ali Abdallah Saleh, réclamé par l'opposition.

Pour sortir de la crise dans laquelle le Yémen est plongé depuis fin janvier, le CCG a proposé la formation d'un gouvernement d'union nationale, puis un transfert des prérogatives par le chef de l'Etat au vice-président et un arrêt des manifestations. Le président, au pouvoir depuis 32 ans, devrait ensuite présenter sa démission dans les 30 jours, et une élection présidentielle aurait lieu 60 jours plus tard. Selon un haut responsable de l'opposition, Hassan Zayd, la proposition prévoit, outre la démission de Saleh, «l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant