Yémen-Le Comité des sanctions parle de crimes contre l'humanité

le
0
    NATIONS UNIES, 27 janvier (Reuters) - La coalition formée 
par l'Arabie saoudite pour combattre les miliciens chiites 
houthis au Yémen a bombardé des civils et certains de ses raids 
pourraient relever du crime contre l'humanité, estime le Comité 
des sanctions de l'Onu dans son rapport annuel au Conseil de 
sécurité.  
    Les auteurs du document, dont Reuters a pu prendre 
connaissance, citent 119 sorties aériennes ayant donné lieu à 
des "violations du droit humanitaire international" et 
soulignent qu'au cours de nombreux raids, de "multiples objets 
civils" ont été visés "par de multiples frappes".  
    Toutes les parties, précisent-ils, violent le droit 
humanitaire, mais certaines atteintes imputées à la coalition 
ont été commises à grande échelle et "de manière systématique", 
ce qui pourrait en faire des crimes contre l'humanité.  
    Aussi les experts du Comité des sanctions recommandent-ils 
au Conseil de sécurité de mettre sur pied une commission 
d'enquête.  
    "Les gouvernements des Etats-Unis et de Grande-Bretagne 
doivent cesser immédiatement leurs livraisons d'armes à la 
coalition emmenée par l'Arabie saoudite, parce qu'elles 
pourraient être utilisées pour de telles violations, et doivent 
soutenir l'ouverture d'une enquête internationale sur les 
exactions commises par toutes les parties", a estimé Philippe 
Bolopion, au nom de Human Rights Watch.     
     
 
 (Michelle Nichols, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant