Yémen: le clan Saleh cherche une porte de sortie en Europe

le
0
Le fils de l'ancien président est en Italie. Paris ne veut pas accueillir son père.

Officiellement, Ahmed Saleh, le fils aîné de l'ancien président yéménite chassé du pouvoir fin 2011 à Sanaa, est en Italie, où il a passé les fêtes de fin d'année, après s'être fait soigner du dos en Suisse. Mais grâce à un visa Schengen en sa possession, l'ancien chef de la toute-puissante garde républicaine peut très bien entrer en France, où le clan possède des biens immobiliers, en vue de préparer la venue de l'ex-raïs.

L'affaire embarrasse Paris, qui ne souhaite pas accueillir l'ancien leader yéménite, ni ses proches, accusés d'avoir réprimé dans le sang les manifestations qui ont abouti à leur départ du pouvoir, après trente-trois ans de mainmise sur ce pays pauvre du sud de la péninsule Arabique. Un départ négocié - une première depuis le lancement des printemps arabes - en échange de l'immunité pour Saleh et ses proches.

«Nous n'avons pas délivré de visa à l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant