Yémen : la pression augmente pour le président Saleh

le
0
Les régimes contestés refusent toujours les concessions exigées par les manifestants.

o Yémen

Le Mouvement sudiste a appelé, ce mercredi, ses partisans à se rallier à l'opposition, réclamant la chute du président Ali Abdullah Saleh, et à mettre de côté, pour le moment, les demandes de sécession du sud du pays. «Notre premier objectif est la chute du régime, et ceux qui réclament aujourd'hui la sécession rendent un service à Ali Abdullah Saleh», a déclaré à l'AFP le numéro deux du Mouvement sudiste, le général à la retraite Abdallah Hassan al-Nakhibi. Son organisation anime la contestation contre le pouvoir central dans le sud du pays, indépendant jusqu'en 1990. Avec ce ralliement, la pression s'est accentuée contre Saleh, au pouvoir depuis trente-deux ans. Sur le plan politique, l'opposition a présenté ce mercredi au président une feuille de route en vue d'une transition cette année, à la tête du pays. Le document réclame un changement de la Constitution, une nouvelle loi électorale et le départ de membres de la famille Saleh de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant