Yémen-La France s'engage dans la sécurisation de Bab El Mandeb

le
0

PARIS, 23 avril (Reuters) - Le chasseur de mines français L'Aigle a entamé jeudi une mission de sécurisation du détroit de Bab El Mandeb face aux risques que fait peser la crise yéménite sur ce couloir stratégique, a annoncé l'état-major des armées françaises. L'Aigle, déployé depuis janvier dans le golfe arabo-persique, "a été redéployé vers Djibouti et le détroit de Bab El Mandeb", a déclaré Nicolas Lambropoulos, porte parole adjoint de l'état-major lors d'un point presse. "Il a appareillé ce matin de Djibouti et il intègre à partir de ce matin une petite coalition ad hoc" composée de bâtiments américains et britanniques, a-t-il ajouté. Cette coalition a été mise en place "pour faire face à la crise yéménite et les risques qu'elle pourrait faire peser sur la liberté de circulation dans le détroit de Bab El Mandeb." Le Yémen est plongé dans le chaos depuis la démission en janvier du président Abd-Rabbou Mansour Hadi sous la pression de la milice chiite des Houthis qui a pris le contrôle de la capitale en septembre dernier. Face à la crise, l'Arabie saoudite a lancé le 26 mars avec d'autres pays arabes des raids aériens contre des positions houthis. Ryad a annoncé mardi la fin de son opération "tempête décisive" tout en précisant qu'elle se réservait le droit de continuer à utiliser la force en cas de progression des Houthis. (Marine Pennetier, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant