Yémen-La Croix-Rouge suspend son travail à Aden après une attaque

le
0

GENEVE/ADEN, 25 août (Reuters) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé mardi la suspension temporaire de ses opérations à Aden, dans le sud du Yémen, au lendemain de l'attaque et du pillage de son bureau sur place. La grande ville portuaire est livrée au chaos depuis qu'elle a été le théâtre de violents combats entre les miliciens chiites Houthis et les milices sunnites loyales au président yéménite en exil, Abd-Rabbou Mansour Hadi. Alors que les forces loyalistes en ont chassé les Houthis et leurs alliés avec le soutien, notamment aérien, de la coalition arabe formée par l'Arabie saoudite, des combattants d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont pénétré samedi dans un quartier de l'ouest de la ville. Les hommes armés qui ont attaqué lundi le bureau du CICR, n'ont pas été identifiés. Selon la porte-parole de l'organisation basée à Genève, Dibeh Fakhr, ils ont menacé le personnel de la Croix-Rouge avec des armes à feu et dérobé les voitures, l'argent liquide et tout le matériel. Les quatorze employés étrangers du bureau ont été transférés vers d'autres bureaux, a-t-elle ajouté. Le CICR est l'une des seules organisations humanitaires encore active au Yémen, où la population civile est durement affectée par les combats, les bombardements aériens et l'embargo imposé par la coalition saoudienne. (Tom Miles; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant