Yémen-La coalition formée par Ryad poursuit ses frappes

le
0

(actualisé avec déclaration du ministre saoudien des Affaires étrangères) ADEN, 31 mars (Reuters) - Des raids aériens de la coalition emmenée par l'Arabie saoudite ont visé des positions tenues par les Houthis dans la nuit de lundi à mardi, frappant leur fief de Saadeh, la capitale Sanaa et la ville de Yarim, dans le centre du pays, ont dit des habitants. "Nous avons vu de grandes flammes dans les montagnes autour de Sanaa. Il semble qu'ils aient touché un dépôt de missiles qui a brûlé pendant près d'une demi-heure", a dit un habitant de Sanaa. Les bombardements, qui ont démarré jeudi, visent à stopper l'offensive houthie et à les contraindre, eux et l'ancien président Ali Abdallah Saleh, à négocier un partage du pouvoir avec le chef d'Etat reconnu par la communauté internationale Ali Rabbou Mansour Hadi. D'obédience chiite, et proches à ce titre de l'Iran, le principal rival régional des Saoudiens, les Houthis inquiètent les pétromonarchies du Golfe soucieuses de maintenir la stabilité. L'offensive menée par l'Arabie saoudite et par les pays qui l'ont ralliée n'a toutefois pas empêché les Houthis de poursuivre leur offensive vers le port méridional d'Aden, dernière place forte des partisans de Hadi. Selon des témoins, des tirs d'artillerie sur la ville ont tué dix miliciens fidèles à Hadi. Une chute d'Aden serait un revers considérable pour la coalition, qui a répété à plusieurs reprises que son objectif était que le gouvernement de Hadi puisse s'y maintenir. Le ministre saoudien des Affaires étrangères a assuré que l'offensive de la coalition se poursuivrait jusqu'au rétablissement de la stabilité au Yémen. "Nous ne sommes pas de ceux qui appellent à la guerre. Mais si vous faites battre les tambours de guerre, nous sommes prêts", a dit Saoud al Faiçal au Conseil de la Choura, l'organe consultatif saoudien, selon les propos rapportés par celui-ci sur Twitter. L'opération "se poursuivra pour défendre le pouvoir légitime au Yémen jusqu'à ce que ses objectifs soient atteints et que le Yémen ait retrouvé la sécurité, la stabilité et l'unité", a ajouté le ministre. (Sami Aboudi et Mohammed Mukhashaf,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant