Yémen : l'otage franco-tunisienne Nourane Houas libérée

le , mis à jour à 08:33
0

Elle était captive depuis le 1er décembre 2015... Nourane Houas, employée franco-tunisienne du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) enlevée au Yémen, a été libérée et transférée lundi soir à Mascate, notamment grâce au sultanat d'Oman. Les détails de sa libération n'ont pas été communiqués. Elle était, à notre connaissance, la dernière otage française détenue dans le monde. 

 

«Elle se repose et restera à Mascate deux ou trois jours», a indiqué mardi une source diplomatique, ajoutant qu'elle avait appelé ses parents en Tunisie et qu'après Oman, elle se rendrait «peut-être à Genève», où se trouve le siège du CICR.

 

«Il s'agissait d'une entreprise criminelle à but lucratif», ont indiqué mardi des sources diplomatiques à Mascate, ajoutant toutefois qu'il y avait «peut-être des accointances» entre les ravisseurs qui exigeaient une rançon et certains militants politiques.

 

Le ministère des Affaires étrangères omanais a indiqué avoir réussi «à la demande des autorités françaises, sur instruction du sultan Qabous et en coordination avec certaines parties yéménites, à retrouver l'otage et à la transférer lundi soir au sultanat en attendant son rapatriement». Le porte-parole du ministère omanais, cité par l'agence de presse officielle ONA, n'a pas identifié les parties yéménites ayant collaboré à la libération de l'ex-otage.

 

L'ex-otage, citée par l'agence omanaise, a tenu à remercier, à son arrivée à Mascate, «le sultanat, sans laquelle, (sa) libération n'aurait pas eu lieu». Elle a également loué les efforts du gouvernement français et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour mettre fin à son épreuve.

 

Dans un communiqué publié lundi soir par l'Elysée, le président François Hollande «exprime sa gratitude à tous ceux qui ont permis l'issue heureuse de cette épreuve, et notamment au sultan Qabous Ibn Saïd», tout en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant