Yémen-Kerry annonce une trêve aussitôt récusée par le gouvernement

le
0
    ABOU DHABI, 15 novembre (Reuters) - Une trêve conclue par 
les rebelles chiites houthis, force dominante au Yémen, et la 
coalition sous commandement saoudien qui les combat depuis mars 
2015, entrera en vigueur dans deux jours, annoncé mardi le 
secrétaire d'Etat américain John Kerry, mais le gouvernement 
yéménite a aussitôt récusé l'accord. 
    "Le gouvernement n'est ni au courant ni intéressé par ce que 
le secrétaire Kerry a annoncé, qui traduit la volonté de faire 
dérailler les efforts de paix en essayant de conclure un accord 
séparé avec les Houthis", s'est indigné le ministre des Affaires 
étrangères, Abdelmalek al Mekhlafi.  
    Le chef de la diplomatie américaine s'est exprimé à Abou 
Dhabi à l'issue d'entretiens avec les autorités omanaises, 
proches des Houthis, et des représentants des Emirats arabes 
unis, qui appartiennent à la coalition formée par Ryad, auquel 
il a présenté un plan de paix.  
    Les Houthis, a-t-il déclaré, ont accepté de "respecter les 
termes de l'accord de cessation des hostilités du 10 avril à 
partir du 17 novembre, à condition que l'autre partie tienne le 
même engagement (...), or les Emiratis et les Saoudiens ont tous 
deux accepté de faire le nécessaire".    
    La trêve conclue le 10 avril a tenu jusqu'à l'échec, en 
août, des négociations de paix menées sous l'égide des Nations 
unies. 
    Selon John Kerry, les parties ont en outre accepté 
"d'oeuvrer à la formation d'un nouveau gouvernement d'union 
nationale" d'ici à la fin de l'année.  
    Le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, que la coalition 
s'efforçait jusqu'ici de rétablir dans ses fonctions, avait déjà 
rejeté un plan de paix de l'Onu prévoyant sa mise à l'écart au 
profit d'une administration plus consensuelle. 
 
 (Yeganeh Torbati et Reem Shamseddine, Jean-Philippe Lefief pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant