Yémen-Dizaines de tués dans des bombardements à Taëz- Houthis

le , mis à jour à 23:34
0

(Actualisé avec confirmation du bilan de MSF) SANAA, 21 août (Reuters) - Des dizaines de personnes, dont nombre de civils, ont été tuées dans des bombardements aériens de la coalition arabe, jeudi soir à Taëz dans le sud-ouest du Yémen, ont rapporté vendredi Médecins sans frontières (MSF) et les miliciens chiites houthis. MSF avance un bilan de 65 morts, dont au moins 17 enfants et 20 femmes. "Ils sont morts quand les bombardements ont atteint des civils et des maisons du secteur", a déclaré Salah Dongu'du, coordinateur de projet de MSF à Taëz. Un porte-parole du ministère de la Santé, Tamim Al Chami, a confirmé par la suite qu'il y avait eu au moins 65 morts et 50 blessés. L'agence de presse yéménite Saba, qui est contrôlée par le mouvement Houthi, écrit que les raids aériens de jeudi soir ont visé le palais de Taëz et le quartier de Sala, à forte population houthi. La ville de Taëz se trouve actuellement sur la ligne de front entre les combattants fidèles au président en exil, Abd Rabbou Mansour Hadi, et les insurgés houthis, alliés du régime iranien. Les rebelles restent maîtres du nord du Yémen tandis que les forces gouvernementales, aidées par la coalition formée à l'initiative de Ryad, ont regagné du terrain le mois dernier dans le sud, une avancée symbolisée par la reprise du port d'Aden. Deux pilotes de la coalition arabe ont trouvé la mort vendredi dans la chute de leur hélicoptère Apache à la frontière yéménite, a annoncé la coalition dans un communiqué diffusé par l'agence de presse saoudienne SPA. L'agence Saba écrit de son côté que les miliciens houthis ont abattu un hélicoptère Apache saoudien dans la province frontalière de Djizan. (Mohammed Ghobari et Hadeel Al Sayegh; Simon Carraud et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant