Yémen-Des combattants du Sud attaquent les Houthis

le
0

par Mohammed Mukhashaf ADEN, Yémen, 6 avril (Reuters) - Des combattants du sud du Yémen, appuyés par l'aviation de la coalition arabe, ont attaqué les miliciens chiites houthis lundi dans plusieurs provinces méridionales et sont parvenus à les chasser de certaines de leurs positions, ont rapporté des témoins et des sources proches de ces combattants. Les combattants du Sud ont enregistré ces succès au 12e jour des opérations aériennes de la coalition arabe, sous conduite saoudienne, qui cherche à empêcher les Houthis de s'emparer d'Aden, grande ville portuaire et dernier gros bastion des partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Les violents combats en cours depuis 12 jours ont fait des centaines de morts, coupé l'eau et l'électricité à une partie de la population et conduit l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, à mettre en garde contre l'imminence d'une catastrophe humanitaire (voir ID:nL6N0X31HU ). Le CICR et l'Unicef comptaient acheminer une aide humanitaire mardi par voie aérienne mais ils attendaient toujours lundi soir le feu vert de la coalition arabe et n'avaient toujours pas trouvé d'avions prêts à se rendre au Yémen. A Aden, les miliciens houthis se sont massés lundi en lisière de la principale zone portuaire mais se sont retirés de deux quartiers résidentiels près du port, ont déclaré des habitants à Reuters. Une soixantaine de personnes ont péri dans les violents combats dimanche dans ce secteur, ont-ils ajouté. RYAD DEMANDE L'AIDE DU PAKISTAN Des explosions ont été entendues lundi dans Aden, où des habitants rapportaient qu'un navire de guerre bombardait des positions tenues par les Houthis à la périphérie de la ville. L'offensive aérienne déclenchée le 26 mars par l'Arabie saoudite et ses alliés sunnites n'a pas stoppé la progression des rebelles chiites, alliés à l'Iran. Des habitants de Dhalea, au nord d'Aden, ont déclaré que des frappes aériennes avaient visé un complexe administratif en lisière nord de la ville ainsi qu'une base militaire qui avait été conquise par les Houthis dans la banlieue. Des bâtiments étaient en flammes et de violentes explosions retentissaient, déclaraient ces témoins. Les avions de la coalition ont largué du matériel militaire (fusils, grenades RPG, munitions, lunettes de vision nocturne, mortiers) pour la première fois dans les environs d'Aden, ont déclaré des combattants. Des miliciens du Sud ont déclaré avoir coupé deux routes de la province d'Abyan, à l'est d'Aden, menant à la ville portuaire, à la suite de combats contre les Houthis. L'Arabie est à la pointe des opérations militaires contre les Houthis, avec le soutien de l'aviation de pays comme les Emirats arabes unis, Bahreïn, le Koweit et le Qatar. Elle dit avoir en outre le soutien de la Jordanie, de l'Egypte, du Soudan, du Maroc et du Pakistan. Ryad a demandé au Pakistan des avions de guerre, des bateaux et des soldats, a révélé lundi le ministre pakistanais de la Défense, Khawaja Asif, à l'ouverture d'un débat au Parlement sur la demande d'aide militaire formulée par l'Arabie dans sa lutte contre les Houthis (voir ID:nL6N0X30H5 (Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant