Yémen-Après Sanaa, les rebelles Houthis s'emparent d'Hodeïdah

le
0

SANAA, 15 octobre (Reuters) - Les rebelles chiites Houthis qui se sont emparés le mois dernier de la capitale yéménite ont pris Hodeïdah, sur le littoral de la mer Rouge, dont ils contrôlent également l'aéroport, rapportent les autorités. Le port de la ville est le deuxième du pays après celui d'Aden. Selon des témoins, les miliciens Houthis ont pris position à toutes les entrées d'Hodeïdah sans rencontrer de grande résistance. Les rebelles se sont emparés de Sanaa le 21 septembre à la surprise des Yéménites, dont le pays est en proie à l'agitation depuis le grand mouvement de contestation de 2011 qui a contraint le président Ali Abdallah Saleh à la démission. Le mouvement, qui a pris les armes au tournant des années 2000 pour défendre les intérêts des chiites zaïdites, majoritaires dans les montagnes du nord-ouest du Yémen, a conclu un accord de partage du pouvoir avec son successeur Abed Rabbo Mansour Hadi. Le chef de l'Etat a chargé lundi Khaled Bahah, ambassadeur du Yémen aux Nations unies, de former un nouveau gouvernement, une décision saluée par les Houthis. (Mohamed Ghobari, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant