Yémen : al-Qaida profite de la transition

le
0
La mouvance terroriste attaque les institutions et s'en prend aux Occidentaux.

Deux kamikazes, soupçonnés d'appartenir à al-Qaida, sont morts vendredi dans l'explosion de leur moto qu'ils s'apprêtaient à lancer contre un centre des renseignements à Aden, la principale ville du sud du Yémen. L'attentat suicide, qui n'a fait aucune autre victime, est la dernière opération perpétrée par l'organisation terroriste, qui profite de la transition politique pour intensifier ses attaques contre les institutions d'un État central toujours aussi faibles. Le jour de la prestation de serment du nouveau président, Abd Rabbo Mansour Hadi, le 25 février, un attentat revendiqué par al-Qaida a visé un palais présidentiel dans le Sud, tuant 26 soldats. Le 4 mars, 185 soldats étaient tués dans l'attaque d'une caserne à al-Koud, encore revendiquée par al-Qaida, qui enlevait dix jours après une Suissesse à Hodeïda, avant de tuer le 18 mars un Américain à Taizz. Ajoutées au rapt d'un diplomate saoudien à Aden, ces dernières actions inquiètent la communau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant