Yémen : Al-Qaïda confirme que son chef a été tué par un drone américain

le , mis à jour à 11:24
0
Yémen : Al-Qaïda confirme que son chef a été tué par un drone américain
Yémen : Al-Qaïda confirme que son chef a été tué par un drone américain

Après l'annonce de la mort du redoutable jihadiste Mokhtar Belmokhtar, un nouveau coup est porté contre la nébuleuse terroriste. On apprend ce mardi que le chef d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), mouvement qui a revendiqué l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier, a été tué par une frappe américaine au Yémen.

La mort de Nasser al-Wahishi est confirmée par Aqpa. «Wahishi a été tué dans une attaque de drone américaine qui l'a visé, ainsi que deux autres moujahidine», indique ce mardi un membre du réseau dans une déclaration filmée et postée sur YouTube par Al-Malahem, le service de propagande du groupe jihadiste. Il précise que Qasim al-Rim, chef militaire d'Al-Qaïda, a été nommé chef d'Aqpa, lors d'une réunion des hauts dirigeants du groupe.

Quelques heures avant la reprise de négociations de paix à Genève, des responsables américains cités par le Washington Post affirmaient que Nasser al-Wahishi avait été la cible d'une frappe de drone le 9 juin. «Nous cherchons à confirmer sa mort», affirme au quotidien un responsable du renseignement américain sous couvert d'anonymat. Selon la chaîne CNN, qui fait référence à deux responsables de la sécurité nationale au Yémen sans les citer, celui qui est considéré comme le numéro deux d'Al Qaïda aurait été tué vendredi 12 juin dans la région d'Hadramout, à l'est d'Aden (sud). Il avait été désigné en 2013 adjoint du chef du réseau Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri.

Un responsable yéménite local déclarait de son côté que Wahishi a été probablement tué dans un raid à Mukalla, tenu par Al-Qaïda, dans le sud-est du Yémen, et que son corps se trouverait dans une morgue locale entouré de strictes normes de sécurités imposées par les militants. La mort de Wahishi représente un sérieux revers pour cette branche d'Al-Qaïda que Washington considère comme la plus dangereuse du mouvement islamiste. En mai dernier, un haut responsable d'Aqpa, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant