Yémen : Al-Qaïda attaque une prison, les rebelles avancent

le , mis à jour à 15:31
0
Yémen : Al-Qaïda attaque une prison, les rebelles avancent
Yémen : Al-Qaïda attaque une prison, les rebelles avancent

Al-Qaïda profite du chaos yéménite. Aqpa, la filiale de l'organisation terroriste dans la péninsule arabique, a attaqué jeudi une prison du sud-est du Yémen et libéré plus de 300 détenus dont l'un de ses chefs, Khaled Batarfi. L'attaque de la prison, diligentée avant l'aube, a causé la mort de deux gardiens et cinq détenus, selon la même source. 

Khaled Batarfi est l'un des principaux dirigeants d'Aqpa, notamment à Abyane, une province du sud que le groupe jihadiste avait contrôlée pendant un an entre 2011 et 2012. Outre la prison de la ville portuaire de Moukalla, les combattants d'Al-Qaïda ont attaqué aussi le complexe de l'autorité provinciale, la branche de la Banque centrale, le commissariat de police et les locaux des services de renseignement, a ajouté la même source.

Des affrontements ont également eu lieu sur le port, autour d'un palais présidentiel, de la Banque centrale et des locaux des services de renseignement, ont indiqué des sources sécuritaires. Le siège de la radio locale a été pris sans résistance par des combattants d'Al-Qaïda qui continuaient à l'occuper en fin de matinée, a précisé l'une de ces sources, ajoutant que les émissions de la radio avaient été interrompues.

Le palais présidentiel aux mains des Houthis

Aqpa est bien implanté au sud du Yémen. L'organisation profite du conflit qui oppose actuellement les rebelles chiites des Houthis, soutenus par l'Iran, aux forces gouvernementales, soutenues par une dizaine de pays arabes, dont l'Arabie Saoudite, et les Etats-Unis. Depuis le 26 mars, ces dernières mènent des frappes aériennes contre les rebelles, qui, eux, tentent toujours de conquérir Aden, la principale ville du sud. 

Ce jeudi, les Houthis ont considérablement avancé, s'emparant notamment du palais présidentiel d'Aden. Abd Rabbo Mansour Hadi, l'actuel président, l'avait quitté il y a quelques jours pour l'Arabie Saoudite. Les rebelles se sont également emparés de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant