Yémen-14 soldats assassinés, trois islamistes tués par un drone

le
0

ADEN, 9 août (Reuters) - Le groupe Ansar al Charia affilié à Al Qaïda a annoncé avoir tué 14 soldats dans l'est du Yémen en représailles à une offensive de l'armée contre ses membres, tandis qu'un drone américain faisait trois morts samedi dans le centre du pays. L'armée yéménite a envoyé l'armée dans la région du Wadi Hadramout, dans le nord-est du Yémen, pour contrer Ansar al Charia qui veut déclarer un émirat islamique dans la ville de Seiyoun. Lors de la semaine écoulée, les forces de sécurité yéménites ont tué au moins 25 personnes soupçonnées d'appartenir à ce groupe lors d'affrontements dans le Wadi Hadramout, dont sept jeudi alors qu'elles tentaient d'attaquer un site militaire. Les corps des 14 soldats tués ont été retrouvés au bord d'une route de la région, trois heures après leur enlèvement alors qu'ils rentraient en autobus dans la capitale Sanaa. Ansar al Charia a revendiqué ces exécutions sommaires en les qualifiant de "punition pour leurs crimes contre les musulmans sunnites". Le groupe islamiste a publié vendredi soir sur son site internet des photos des 15 militaires entourés d'hommes armés au visage masqué. Samedi, un drone américain a par ailleurs tué trois membres présumés d'Al Qaïda dans une frappe contre une maison de la province de Maareb, a annoncé un responsable yéménite. (Mohammed Mukhashaf; Danielle Rouquié et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant